Votre naviguateur internet ne support pas le JavaScript!
×

Aliments lactofermentés maison : comment fait-on ?


person Publié par: Quentin Monfray list Catégorie: Do it yourself

Pour éviter tout gaspillage alimentaire, la lactofermentation de nos anciens revient en grande pompe depuis peu, pour conserver ses aliments frais plus longtemps.

La lactofermentation est une technique de conservation des aliments très ancienne, que l’on utilise depuis le néolithique. Le terme de « lactofermentation » vient des ferments lactiques qui sont activés au contact du sel.

Ce minéral sélectionne les bonnes bactéries qui préservent les aliments. Les ferments lactiques se développent sans air (anaérobie), dans le liquide de fermentation, tout en se nourrissant de glucides présents dans vos légumes et en les transformant ainsi en acide lactique, qui est un super allié dans la conservation de vos aliments. Cet acide va inhiber les autres micro-organismes responsables de la putréfaction, lorsque le liquide aura atteint un taux d’acidité PH4. Grâce à lui, les aliments peuvent se conserver des mois entiers.

Quels sont les bienfaits des aliments lactofermentés ?

Plus la durée de conservation est longue plus cela va améliorer la valeur nutritionnelle de votre aliment. Ce qui n’est pas le cas des méthodes actuelles de conservation très souvent industrialisés.

La fermentation permet par ailleurs d’améliorer l’assimilation des aliments comme les vitamines, ou encore les acides aminés, tout en préservant notre flore intestinale grâce aux bactéries lactiques vivantes. Ce sont de très bons pro biotiques pour notre corps.

Mais comment faire cela soi-même ?

Rien de plus simple, il vous suffira d’avoir sous la main :

  • 1 bocal en verre avec fermeture en caoutchouc et des clips en métal (préalablement nettoyé)
  • Des légumes frais et/ou bio préalablement nettoyés et séchés
  • De l’eau non chlorée (l’eau du robinet doit être bouillie avant, puis refroidie)
  • Et du sel marin de Guérande ou Noirmoutier non raffiné et sans aucun additif, ni fluor, ni iode ajouté

Main tenant bocal de sauce salsa

Ensuite pour la mise en bocal, voici la trame à suivre :

  1. Lavez et brossez vos légumes sans enlever la peau, car c’est là que se trouve les ferments et les vitamines.
  2. Coupez vos légumes selon l’aspect que vous voulez leur donner, puis les tasser dans le pot en verre, afin de chasser un maximum d’air.
  3. Dissolvez 30grammes de sel dans 1 litre d’eau dans votre bocal. Ce mélange doit totalement recouvrir votre préparation mais attention il faudra bien laisser un espace d’environ 2cm entre votre préparation et le haut du couvercle du bocal afin de laisser de l’espace si vos légumes gonflent à cause de la fermentation.
  4. Ensuite la fermentation dure entre 1 à 3 semaines, il va falloir attendre un petit peu avant de pouvoir consommer vos préparations
  5. Pour la dégustation, une fois le bocal ouvert, il doit être conservé au frigo et reste consommable pendant plusieurs mois à condition de toujours mélanger la préparation avec sa saumure déjà présente dans le bocal. Bien sûr, tout aliment sorti du pot doit être consommé et non remis dans le bocal.

Et voilà ! Plus qu’à déguster après quelques semaines de fermentation. C’est une méthode simple lorsqu’on y prend goût :)

Produit ajouté au panierx
Produit retiré du panierx